Email:  info@naturalpact.com

Tel: +506 85 50 50 16

  • White Facebook Icon
  • White YouTube Icon
  • White Instagram Icon

© 2019 by Natural Pact | Website created by Orlando Valente

DEVELOPPEMENT REGENERATIF 

L’histoire partagée entre les hommes, les animaux, les végétaux et autres êtres vivants est à un tournant décisif. Le développement durable encourage les individus à consommer les ressources présentes de manière à ne pas empêcher les générations suivantes à pouvoir en jouir de la même manière. Il ne remet donc pas en question le niveau de vie des sociétés les plus riches, ni l’espoir pour toutes les autres sociétés d’accéder à ce même style de vie autodestructeur. La perte de la biodiversité est la plus grosse menace qui pèse sur notre planète : nous sommes déjà dans la zone rouge, zone où les scientifiques ne sont plus en mesure de définir les conséquences sur l’équilibre terrestre. 

Le « stock » actuel de ressources de la planète est devenu dangereusement insuffisant pour que l’application des principes du développement durable soit en mesure de créer un cercle vertueux. Il est donc indispensable de changer de paradigme, de repenser notre modèle de société en intégrant complètement la dimension environnementale. 

Théorie du donut, métaphore du monde en péril

Vidéo de présentation Land Art par Alexis Gaillard. Video Natural Pact.
We are nature, We are Natural Pact

Tournée vers le futur, Natural Pact applique pleinement les principes du développement régénératif, tels que présentés par Kate Raworth, économiste anglaise, pionnière du mouvement régénératif et partenaire du Hub. Elle nous offre une représentation visuelle de ce nouveau paradigme, dans « La théorie du donut ». 

Le développement régénératif offre un point de vue novateur sur le développement et sur la société dans son ensemble. Il offre un cadre de réflexion pour repenser toutes les fonctions d’une société (sociale, économique, politique, culturelle…) afin de créer des systèmes qui permettent de régénérer les ressources. La transition d’une économie prédatrice des ressources naturelles au-delà des limites planétaires vers une économie circulaire et régénérative des écosystèmes est donc vitale pour la survie de l’humanité.

Les forêts disparaissent parce que notre économie de marché ne parvient pas à reconnaître ses multiples valeurs. 

Un hectare de forêts perdu chaque seconde !

« Je crois que la maturité du XXIe siècle sera de comprendre que la croissance n’est qu’une phase de la vie. Et essayer d’imaginer ce que peut être une économie qui a fini de grandir et peut maintenant « prospérer ». La nature prospère depuis près de 4 milliards d’années. Nous ferions bien de nous en inspirer. »  

Kate Raworth, économiste anglaise, chercheuse à l’Institut du changement environnemental de l’université d’Oxford et associée principale à l’Institut pour le développement durable de l’université de Cambridge et pionnière du mouvement régénératif apporte de passionnantes réponses dans son ouvrage « La théorie du donut »

L’agriculture régénérative par l’agroforesterie selon Mark Shepard, fermier et écrivain américain, pionnier de la permaculture.